Biarritz (64) L’Hôtel du palais, unique palace de la côte Atlantique, est en rénovation jusqu’en 2021. Le montage financier des travaux, estimés à 65 M€, vient d’être voté. Un sujet sensible, sous tension.

Le conseil municipal du 15 octobre a été houleux, comme les précédentes réunions dédiées au financement des travaux de rénovation du mythique Hôtel du palais de 145 chambres, construit en 1855 au bord de la plage de Biarritz. La ville en est l’actionnaire majoritaire par le biais de la Socomix, société d’économie mixte gestionnaire de l’hôtel, présidée par Michel Veunac, maire de Biarritz. Le coût du chantier est estimé à 65 M€. Le conseil a voté le 15 octobre, à 20 voix contre 15, la cession du fonds de commerce de l’hôtel à la Socomix qui, grâce à un bail emphytéotique de 75 ans, pourra emprunter 50 M€. Il a également voté l’entrée au capital du groupe JCDecaux, par l’intermédiaire de sa société DF Collection, qui apportera 15 M€ et deviendra actionnaire à hauteur de 33,5 %. La ville restera actionnaire majoritaire à hauteur de 54 %. La future exploitation du palace a été confiée au groupe Hyatt dans le cadre d’un contrat de gestion de trente ans avec la Socomix. Les opposants dénoncent un projet trop ambitieux et des opacités dans le dossier.

Une première tranche de travaux concernant la piscine et les aménagements extérieurs vient d’être achevée. Trois autres tranches sont prévues jusqu’en 2021, avec fermeture de l’hôtel d’octobre à juin chaque année. Fait exceptionnel : le sommet du G7 s’y tiendra du 25 au 27 août. Le maire a donc souligné l’importance d’accueillir les chefs d’état dans un lieu irréprochable – l’image de la ville et de la France étant en jeu.

#Palace #HotelduPalais #Biarritz #Renovation #Hyatt

Laetitia Bonnet Mundschau

Share This